Aller au contenu principal
x

Cérémonie de lancement de la 2e édition de la de foire des 1er années

Cette manifestation très attendue par les étudiants de l’IAM, constitue un moment important dans la vie des nouveaux jambaar pour une prise de conscience de la mission qui les incombe.

En effet cette notion de confiance semble être bien ancrée chez les futurs jambaars pour faire face à la problématique de l’emploi.

Selon le président des étudiants de l’institut, cette initiative vient à son heure pour apporter une réponse à la lancinante question de l’emploi.  « Comme j’ai eu à le dire très souvent dans un marché de l’emploi ou plus de 200 000 diplômés sont à la recherche d’un emploi l’enjeu c’est de voir comment tirer notre épingle du jeu. La réponse est là avec le concept jambaar qui nous apprend à aller de l’avant » a déclaré le président des étudiants et jeunes jambaar.

Dans le cadre des activités une foire se tiendra dans les locaux de l’institut avec les étudiants en première année. Ce sera une occasion pour eux de faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour tirer leur épingle.

Pour cette édition, le président du conseil d’administration M M’Bemba GUIRASSY exhorte les étudiant à avoir la culture de la fibre entrepreneuriale, mais également de faire montre de courage et de sortir de cette fausse humilité qui les empêche de prendre des initiatives.

« Le reproche que je fais souvent aux jeunes africains lorsque vous parlez d’entrepreneuriat c’est que vous ne gérez presque jamais rien avec le viatique de valeurs qui sont les vôtres. Quand j’analyse ce qui se fait un peu partout dans nos localités, dans nos communes, il y’a une timidité, un manque de courage extraordinaire et on est absent parce que la partie humaine qui devait accompagner ce projet ne suit jamais » a déclaré M GUIRASSY dans son discours digne d’un cours magistral pour ces nouveaux jambaar et futurs leaders africains.

Rejoignant M GUIRRASY dans sa réflexion Civol estime que pour être un bon entrepreneur, il faut faire en sorte que votre action impacte positivement votre communauté. C’est pourquoi

Le principal initiateur de cet événement Civol KANE estime l’élément le plus important pour ces jeunes manager c’est la confiance. « Jambaar ce n’est pas une compétition encore moins un examen c’est une aventure et ma conviction c’est qu’on doit responsabiliser et faire confiance très tôt les jeunes » a déclaré cet ancien pensionnaire de l’IAM il y’a 10 ans et encadreur dans ce même institut.

source: réussirbusiness 

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site groupeiam et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.

Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement.