Connectez vous
  • Anticiper les defis   de demain

  • un pas   de plus

  • Des enseignement pratiques centrés sur   l’Etudiant

  • Nombreux dispositifs de mobilité   internationale

  • Anticiper les defis  de demain

  • Anticiper les defis  de demain

Actualités

Le Président Wallon à l’IAM : Le Partenariat Europe-Afrique revisité

Le président de la Wallonie, invité de l’Institut Africain de Management (IAM) a gratifié les étudiants d’une analyse fine autour de la problématique du partenariat Europe-Afrique. M. Paul Magnette devant un public composé d’experts, d’étudiants, du personnel administratif et d’enseignants, est revenu sur l’histoire des relations euro-africaines, de la situation actuelle et des perspectives qui s’offrent à ces deux continents.

Pour le président, le partenariat Europe-Afrique, depuis Lomé jusqu’à Cotonou met en relief trois axes principaux : l’aide publique au développement, les relations commerciales et le dialogue professionnel. Il a par ailleurs fait savoir que des universités prestigieuses comme l’Institut Africain de Management, ont un rôle important à jouer en termes de compréhension des logiques en jeu et de proposition de modèles alternatifs pour permettre au partenariat de répondre aux attentes de toutes les populations concernées.

Les états africains a-t-il ajouté, devraient s’inspirer de modèles développés en Wallonie et dans certains pays asiatiques émergents et profiter davantage de leurs innombrables ressources du sol et du sous-sol en œuvrant dans le sens de promouvoir l’ingénierie de la transformation des matières premières en produits manufacturés.

En définitive, si l’objectif est de réaliser le développement durable, il urge d’inverser les fâcheuses pratiques actuelles en inscrivant la culture au centre des professionnels de développement ce niveau a-t-il conclu. Le président Guirassy a, dans sa contribution, insisté sur la nécessité d’avoir de la culture une perception « culturale » (au sens où l’entend Serge CATOUCHE) qui en fait un déterminant puissant du progrès. Ainsi comprise, l’Afrique a apporté à la construction d’une nouvelle mondialité humaine et durable une contribution capitale.