Connectez vous
  • Anticiper les defis   de demain

  • un pas   de plus

  • Des enseignement pratiques centrés sur   l’Etudiant

  • Nombreux dispositifs de mobilité   internationale

  • Anticiper les defis  de demain

  • Anticiper les defis  de demain

Programme d’échange : Témoignage au Burkina Faso

Pays accueillant, rencontres chaleureuses à chaque coin de rue, très dépaysant,

Je suis partie au Burkina Faso en décembre 2007 pour la première fois. Ce fut le coup de foudre: Accueil chaleureux, dépaysement total, découverte d’une autre partie de moi ; j’ai eu plein de choses à apprendre.

Cette première expérience fut tellement enrichissante que je compte y retourner dans le cadre d’un second programme d’échange avec IAM Dakar. J’ai prévu de visiter le sud du pays : Banfora, Bobodioulaso…

La première fois, je suis donc partie un semestre dont un mois dans une entreprise en stage. Cette entreprise fa organisme permet des échanges entre agriculteurs français et burkinabés. Des burkinabés viennent en France faire des stages dans des fermes françaises pour découvrir et apprendre des techniques agricoles. Ce fut une semaine riche en rencontre et surtout en agronomie : découverte des cultures de coton, canne à sucre, oignons, carottes, …
La deuxième semaine, j’ai séjourné avec une amie dans une communauté de sœurs à Réo (près de Koudougou). Nous avons pu découvrir le rôle des sœurs dans la ville de Réo et leur courage. Certaines s’occupent de l’école, d’autre d’un dispensaire …

Cette première expérience fut tellement enrichissante que j’y suis repartie avec la même amie en décembre 2004. Nous avons fait une collecte de médicaments avant de partir pour les donner aux sœurs de Réo.

Mon second séjour en décembre 2004, fut aussi riche que le premier et toujours trop court ... quinze jours c’est peu… Nous sommes parties à deux pour visiter le sud du pays.
Le guide du routard nous a été d’une grande aide surtout pour les plans des villes de Ouaga, Bobo-diolasso… et pour trouver les stations de cars pour les déplacements. Ce guide donne de bons conseils. Indispensable avant de partir de se procurer ce guide ou un autre guide comme le petit futé.

Les gens sont tellement accueillant que l’on ne voudrait plus repartir du pays.
Ils ont toujours le sourire même quand la nourriture manque, ou l’eau.
Ils ont toujours le temps. Ils rigolent quand ils entendent les blancs dire qu’ils n’ont pas le temps.

Tous les jours, des rencontres intéressantes sont faites. Un jour, ce sera un instituteur lors d’une ballade, un autre jour des musiciens, ou des femmes aux marchés, des enfants à la sortie des classes…

La famille est très importante et les vieux sont respectés, ils représentent le savoir, la sagesse.

Ils vivent le jour, le jour.
Pour eux, c’est impensable de faire des économies comme les Européens. Pourquoi garderait–il de l’argent alors qu’ils ont toujours un des leurs dans la difficulté, maladies, …

Actualité